Le Duomo - La cathédrale Santa Maria del Fiore

La cathédrale de Florence est située Piazza del Duomo, au coeur de la vieille ville de Florence.

Adresse : Piazza del Duomo
Horaires de la cathédrale : Ouvert tous les jours de 10h00 à 17h00. De 10h00 à 16h45 le samedi, de 13h30 à 16h45 le dimanche. Le premier samedi du mois de 8h30 à 14h00.
Tarif de la cathédrale : gratuit.

Horaire de la coupole : Ouvert tous les jours de 8h30 à 19h00, le samedi de 8h30 à 17h40 et le dimanche de 13h00 à 16h00.

Horaires du campanile : Ouvert tous les jours de 8h30 à 19h30.

Horaire de la Crypte de Santa Reparata : Ouvert tous les jours de 10h00 à 17h00, le jeudi de 10h00 à 16h30, le samedi de 10h00 à 16h45. Fermé le dimanche.

Tarif : 15 € pour le billet combiné incluant la coupole, le baptistère, le campanile, la crypte de Santa Reparata et le musée dell'Opera del Duomo. Valable 48h00.

Ce fut à la fin du XIIIème siècle que le Conseil de la Ville (Priorat) prit la décision de remplacer la vieille cathédrale Santa Reparata (Vierge martyre morte en 250 apr. J.-C. à l’âge de 15 ans) par un bâtiment digne de Florence, à l’imitation de Sienne et de Pise. Le projet fut confié à l’architecte Arnolfo di Cambio, mais à sa mort en 1302 le chantier était à peine commencé.

En 1334 Giotto reprit le chantier, mais se consacra essentiellement au campanile. Plusieurs architectes lui succédèrent achevant les nefs et le tambour de la coupole. L’élévation de celle-ci restait sans solution jusqu’à l’intervention de Filipino Brunelleschi en 1423. Il opta pour une coupole à double calottes, une interne en arêtes de poisson et anneaux autoportants et une externe très légère.

Les travaux furent terminés en 1436 mais la lanterne couronnant la coupole ne fut mise en place qu’en 1461.

La façade initiale fut abattue en 1587 et remplacée par le projet d’Emilio de Fabrice en 1887. Ce pastiche, bien qu’éblouissant, est largement décrié par les puristes.

Façade de la cathédrale de Florence

 

Visite extérieure

Portail ddu Duomo de Florence

La façade, est, quoi qu’on en dise, digne d’intérêt. Les marbres de couleurs, la mosaïque, les nombreuses statues donnent une impression de puissance, mais sans lourdeur.

Les portes de bronze méritent, elles aussi, l’attention.

Faites le tour de la cathédrale en partant de la gauche pour apprécier son volume de marbres blanc, vert et rose, ainsi que les fenêtres et les portes pour leurs sculptures.

Le tympan de la porte della Mandorla représente l’assomption de la Vierge.

Ne vous étonnez pas de voir la base de la coupole qui, pour un problème esthétique, laisse la brique à nu, suite aux railleries de Michel Ange trouvant qu’une première galerie ressemblait à « une cage à grillon ».


L'extérieur du Duomo et sa coupole

 

 

Vous arriverez au campanile dessiné par Giotto mais achevé par Francesco Talenti. Il est décoré de bas-reliefs et de statues, œuvres des plus grands maîtres de la Renaissance, les originaux se trouvent au musée du Duomo. Les 28 panneaux hexagonaux de Andrea Pisano et Luca della Robbia illustrent la création et diverses activités humaines. L’accès au sommet (414 marches) offre une vue remarquable sur Florence.

Le campanile du Duomo de Florence
Statues du campaniles du Duomo de FLorence

 

Visite intérieure

On éprouve une certaine déception en pénétrant dans cette immense nef car sa sobriété contraste vivement avec l’exubérance de l’extérieur.

Retournez-vous pour voir une curieuse horloge dont la grande aiguille tourne à l’envers indiquant les heures de prière commençant à la nuit.

Les deux fresques des condottieris Nicolo da Talentino et John Hawkwood imitent, certainement par économie, le bronze.

Pour les amateurs de la Divine Comédie, une fresque représente Dante devant la ville et ses monuments. La coupole de Brunelleschi est décorée d’une immense fresque du Jugement Dernier peinte pas Vasari.

Intérieur du Duomo de Florence
Photo : Gryffindor Wikipedia 2008.


Fresque du Duomo de Florence

Les tribunes des chantres, qui surplombaient les entrées des deux sacristies, se trouvent actuellement au musée du Duomo. Il est possible de descendre à la crypte pour y voir les fondations de l’ancienne cathédrale et de monter à la coupole (463 marches) pour y voir l’exploit technique de la construction de la coupole.

Les monuments de Florence

Centre historique

Duomo : la cathédrale

Musée dell'Opera del Duomo

Loggia et musée del Bigallo

Baptistère Saint Jean

Eglise S. Charles des Lombards

Eglise Orsanmichele

Oratoire dei Buonomini di San Martino

Maison de Dante

La Badia Fiorentina

Musée National du Bargello

Piazza San Firenze

Piazza della Signoria

Palazzo Vecchio

Galerie des Offices

Eglise Santo Stefano

Loggia del Mercato Nuovo

Palazzo Davanzati

Eglise Santa Maria Maggiore

 

De Santa Maria Novella à l’Arno

Piazza Santa Maria Novella

Eglise Santa Maria Novella

Musée Santa Maria Novella

Piazza degli Antinori

Palazzo Strozzi

Basilique Santa Trinita

Palazzo Corsini

Piazza et église d'Ognissanti

Pont Santa Trinita

Eglise Santi Apostoli

 

De San Lorenzo à San Marco

Mercato Centrale

Les chapelles des Medicis

Eglise et place San Lorenzo

La biblioteca Laurenziana

Palazzo Medicis - Riccardi

Cenacolo di Santa Apollonia

Chiostro della Scalzo

Eglise San Marco

Musée San Marco

 

Autour de Santissima Annunziata

Piazza Santissima Annunziata

Eglise Santissima Annunziata

Spedale degli Innocenti

Musée archéologique

Portique des Servites

Galleria del'Accademia

 

Autour de Santa Croce

Piazza Santa Croce

Eglise Santa Croce

Eglise Sant'Ambrogio

Eglise S. Maria Maddalena Pazzi

Casa Buonarroti

 

Oltrano

Le Ponte Vecchio

Eglise Santa Felicita

Le palazzo Pitti

Eglise San Felice

Eglise Santo Spirito

Eglise Santa Maria del Carmine

Chapelle Brancacci

 

Hauteurs de Florence

Piazzale Michelangelo

Eglise San Salvatore al Monte

Eglise San Miniato al Monte